Présentation

 

Les 4  ambitions de la FFCV pour 2014-2017

  • Rénover notre fédération
  • La notion de service au coeur des relations fédérales
  • Destination : l’excellence sportive
  • Le char à voile acteur d’un développement durable

Depuis 1964, la fédération a pour vocation l’organisation et la structuration du char à voile en France. Elle reçoit du Ministère en charge des sports une délégation qui lui confère la responsabilité de l’organisation de la discipline en France : les compétitions et la délivrance des titres de champion de France, l’organisation des formations professionnelles ou encore sur la structuration de l’offre de pratique sur l’ensemble du territoire.

Elle est animée par un comité directeur, un bureau, et structurée en différents secteurs.

Le secteur compétition : gère les règlements, les calendriers, les classements et organise les championnats de France.

Le secteur développement : gère l’accompagnement des écoles dans leurs efforts de développement, anime le réseau des centres labellisés, organise la production d’outils pédagogiques et de communication.

Le secteur formation : gère la mise en œuvre de la politique de formation de la fédération. La FFCV est elle-même centre déclaré (Organisme de formation agrée n°31620121162) de formation et organise à ce titre les formations fédérales.

Le secteur médical : gère le suivi des pilotes des équipes de France, accompagne les clubs dans la mise en place des dispositifs d’intervention pour les grands prix et championnat de France.

Un certain nombre de commissions permettent d’aider les secteurs dans la gestion des dossiers, et notamment :
La commission sportive, pour les questions de règlement et de calendrier.
La commission nationale de labellisation pour l’étude des demandes de labellisation.
La commission médicale pour les orientations d’actions annuelles.
La commission nationale d’arbitrage, pour les questions d’arbitrage et de formation des arbitres.
Les commissions de discipline et de dopage pour les questions de comportement anti sportif ou les sanctions disciplinaires.

La FFCV est la fédération délégataire pour l’ensemble des disciplines du char voile.
Ces disciplines se déclinent en trois familles.

Char assis ou allongé :
ce sont les chars les plus répandus, et généralement le type de char que l’on trouve dans les écoles.
On trouve des dizaines de modèles dédiés à la pratique de loisir, la pratique très majoritaire en France.
En compétition :
Le Mini4 (monotype fédéral français): char fédéral pour les minimes et cadets
Le Classe promo : char fédéral pour les juniors, mais sur lesquels roulent aussi les adultes. C’est à ce jour le char de compétition le plus répandu en France.
Le Classe 5
Le Standart (monotype international)
Le Blokart (monotype international)
Le Classe 3
Le Classe 2

Char à cerf-volant : 
(Classe 8), ou Kite Buggy, qui est une des disciplines en développement.
Dans cette catégorie, il existe aussi le Montain Board, char aéro-tracté debout.

Char debout : 
(Classe 7), ou Speed-Sail, mais nous trouvons dans cette catégorie le Dirtwinsurfing et toute forme d’adaptation de système de propulsion sur une planche de Speed-Sail plus ou moins modifiée.

Le Char à Voile en France

Le char à voile est une discipline en plein développement. Actuellement, cette discipline représente en 2008 :
107 structures affiliées ;
Une présence du Nord Pas de Calais jusqu’en Languedoc Roussillon ;
55 structures labellisées « centre de char à voile »;
2000 licences annuelles ;
100 000 licences enseignements ;
380 000 passages dans les écoles ;
Un chiffre d’affaire cumulé de la branche d’environ 6 500 000€ ;
340 équivalents temps plein ;
Plus de 6000 chars appartenant aux écoles et clubs ;

La France sur la scène internationale

La France est un pays majeur en Char à Voile.
La FFCV est membre de la Fédération Internationale de Sand and Land Yachting. Elle y occupe une place importante, tant sur les postes occupés que sur la représentativité de ses pilotes.
En effet, la France est la nation dominante de cette discipline.
Par exemple, au Mondial 2012 à Cherrueix, les pilotes Français récoltent 29 médailles, dont 3 d’Or en Classe 3 et Standart, 2 en Classe 2, Classe 5 et Promo.
Par ailleurs, la France est le pays où il existe le plus de pratiquants et où le réseau des écoles est aussi important et structuré. 
Les fabricants nationaux sont leader sur bien des supports.

Retrouvez ces éléments de présentation sur le dossier de presse de la FFCV.