La mort subite chez le sportif

Posté le 23 Mai 2014

Ce sujet a été présenté lors de la première commission fédérale réunie à Gravelines lors de la saison 2005-2006. Il est toujours d’actualité.
Selon les cardiologues du Sport, les décès sont de l’ordre de 1.300 par an.
Des enregistrements par télémétrie ont été réalisés pendant les compétitions sur des pilotes en classe 3, un pilote promo et sur un pilote en kite-buggy et nous savons que dans 98% du temps, ces pilotes ne dépassaient pas la zone de travail aérobie.
Cependant, il y a quelques circonstances de fréquences cardiaques élevées : lors  la poussée du char au départ et à certains moments de « stress » en roulage pour les Classe 3 et le Promo et une circonstance particulière en Classe 8 qui est le changement de voile pendant l’épreuve.

 Présentation mort subite