FAQ Assurances

Posté le 24 Juin 2014

Période de garantie

La licence de la saison 2016-2017 couvre le licencié du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017.
Les licenciés du premier semestre 2016 bénéficient du tarif primo-licence : la primo-licence couvre le licencié jusqu’au 30 juin 2017.

Livret du pilote : quel niveau pour quel roulage ?

Expliquez nous comment cela fonctionne …
Le niveau 4 ou 5 est exigé pour la pratique en autonomie.
Le niveau 3 validé autorise la pratique sur un espace sécurisé et surveillé (par un directeur de course, un initiateur fédéral, un moniteur diplômé, par exemple).
Le niveau 2 validé permet la pratique sur un périmètre de roulage surveillé.
Le niveau 1 validé permet la pratique sur un circuit préparé, surveillé et encadré
Une photocopie du Livret du Pilote validé est à joindre à la déclaration de sinistre

Qui est concerné ?
Tous les pilotes licenciés : quelle que soit la classe de char, l’age ou le type de licence.
C’est le Règlement Intérieur de la FFCV.

Comment obtenir un livret du pilote ? Où faire valider mon niveau de pilotage ?
Les moniteurs diplômés d’état licenciés sont habilités à valider les niveaux fédéraux.
Les Centres de Char à Voile peuvent vous délivrer un Livret du Pilote
Par ailleurs, les ligues et les comités départementaux organisent régulièrement des sessions de passage des niveaux du livret du pilote.
Pour trouver la session de validation la plus proche de votre lieu de pratique ou de votre domicile, renseignez-vous auprès de votre ligue ou de votre comité régional, organes déconcentrés qui représentent la fédération dans votre région ou votre département.
Consulter la liste des ligues et comités régionaux

 

Où rouler ?

Quelle est la différence entre zone autorisée (non interdite) et zone autorisée fédéralement parlant ?
Une zone autorisée est un espace où la pratique du char à voile n’est pas interdite par un arrêté municipal ou préfectoral.
S’il s’agit d’un lieu privé, il est impératif de détenir l’autorisation écrite du propriétaire.

Serai-je assuré dans des zones non interdites, sont-elles des zones autorisées par défaut ?
Si un espace de roulage n’est pas interdit à la pratique du char à voile, il est par définition autorisé… Toutefois, tout pratiquant doit se renseigner soit auprès du club le plus proche, soit auprès de la municipalité afin de connaître les obligations, les interdictions et les zones autorisées à la pratique. Cela pourra éviter de mauvaises surprises….

 

 

Dans ces DEUX conditions

Devrai-je avoir un tampon de non contre indication médicale validé pour un roulage pratiquant Loisir ?
Le certificat médical non contre indication à la pratique du char à voile est exigé pour la délivrance de la première licence.
Cf Règlement médical de la FFCV.

Est-ce une obligation pour être couvert en cas d’accident ?
Le premier but du certificat médical est de garder nos pratiquants en bonne santé et de les protéger. Un petit check-up ne vous fera pas de mal :-)
Le certificat de non contre-indication à la pratique est exigé pour l’inscription aux compétitions (ligues, Grands Prix, courses internationales, Championnats d’Europe ou du Monde).
NB : les licences étant dématérialisée depuis le 1er juillet 2014, 2 solutions s’offrent à vous : 
- Ou bien, le médecin valide et tamponne une impression papier de la licence.
- Ou bien, le licencié présente sa licence sous forme de fichier numérique (sur son smartphone par exemple) accompagnée de l’original du certificat médical.

 

En roulage libre

Comment savoir si je peux rouler ?
Tout pratiquant doit se renseigner
soit auprès du club le plus proche, soit auprès de la municipalité afin de connaître les obligations, les interdictions et les zones autorisées à la pratique.
Il faut évidemment respecter la propriété privée, les lois et règlements en vigueur.

Dois-je être licencié FFCV ? Ou alors le fait d’être assuré ailleurs suffit ? (avec justificatif)
Il n’y a pas d’obligation pour un amateur de char à voile à être licencié à la FFCV. 
Il conviendra alors au pratiquant de vérifier si son contrat d’assurance le couvre bien pour la pratique du char à voile (en Responsabilité Civile et en dommages matériels et corporels).
Toutefois nous l’encourageons fortement à prendre sa licence FFCV !!!

Serai-je couvert par ma licence d’un club quand je roule libre dans une zone d’un autre club ?
La licence “Loisir” de la FFCV couvre sur tout le territoire national. Mais encore une fois, il convient de se renseigner localement si le roulage est autorisé !!!

Dois-je payer une participation ? Et à qui ?
L’espace public  est ouvert et gratuit à tous les usagers (sauf interdiction particulière). C’est un espace de partage et de respect, des autres usagers mais aussi de la faune et de la flore.

En comptant le nombre d’engins autorisés, aurai-je la libre circulation dans cette zone, à partir du moment où je ne suis pas en surnombre ?
Seule la pratique d’enseignement encadrée est soumise à un quota. Mais en cas de règlement particulier, il convient de se renseigner auprès de la structure affiliée à la FFCV.

Si je suis en surnombre, comment faire ?
Pour une question de bon sens, un pratiquant “Loisir” libre devra partager l’espace. Si la plage est noire de monde ou que des séances de débutants sont en cours, il sera préférable de ne pas rouler ou d’aller dans une zone autorisée mais moins fréquentée !!!

Comment suis-je assuré si je fais du tandem ? Ou si je transporte un tiers non licencié FFCV ?
La licence FFCV couvre son titulaire pour les risques de dommages et de Responsabilité Civile en matériel et en corporel. Le passager d’un tandem est considéré comme un tiers. À ce titre, il n’a pas besoin d’une licence FFCV (même si nous l’encourageons à être licencié !!!). En cas de sinistre, il sera indemnisé par la garantie Responsabilité Civile corporelle du pilote.

Attention : le pilote doit s’assurer qu’il a tout mis en œuvre en termes de sécurité pour son passager et que le site de roulage est autorisé à la pratique.
Le passager doit porter un casque adapté.
Tout pratiquant doit se renseigner soit auprès de la municipalité, soit auprès du club le plus proche, afin de connaître les obligations, les interdictions et les zones autorisées à la pratique.

 

RIRC et roulage libre

En roulage loisir, dois-je respecter le RIRC dans son intégralité, ou bien est-il uniquement destiné aux pilotes en course, comme son nom ne l’indique pas?
Oui tous les pilotes doivent respecter le RIRC. N’oublions pas que le deuxième R signifie roulage y compris en libre… Donc il faut connaître les règles de priorité !!! A fortiori quand on roule sur un espace partagé avec d’autres usagers.

  

En conclusion

Pour tous
Se renseigner auprès du club le plus proche et/ou de la municipalité afin de connaître les obligations, les interdictions et les zones autorisées à la pratique.
Ne pas rouler sans autorisation du propriétaire sur des propriétés privées.
Faire valider son CNCI le certificat de non contre indication à la pratique du char à voile.
Respecter les règlements de roulage même en pratique Loisir.

Pour les pilotes de Classe 2 et Classe 3
Porter un casque intégral.

Pour les pilotes de Classe 8
Porter un casque intégral en compétition

Même si la licence de la FFCV couvre le pratiquant en Responsabilité Civile et pour ses dommages corporels, il conviendra de toujours interroger les “locaux” (clubs ou école) mais aussi les municipalités qui ont la gestion des espaces maritimes.
N’oubliez pas que vous partagez la plage avec les autres usagers et qu’en aucun cas un char à voile n’est un véhicule “prioritaire”.
Vérifier son contrat d’assurances multirisques habitation est toujours un plus.

Roulez bien assuré avec la FFCV !