Défi n°1 : Rénover notre fédération

Posté le 31 Janvier 2015

La FFCV a célébré son cinquantenaire en 2014. Depuis 1964, notre fédération a su s’adapter, par exemple à la diversification des sites de pratique et des supports, récemment le kart à voile. Déploiement de notre activité sur les trois façades maritimes métropolitaines, nouvelles motivations des pratiquants et dirigeants, décentralisation, réorganisation de l’État, contraintes budgétaires pesant sur les acteurs publics et exigences de qualité : les évolutions accélérées de notre environnement nous amènent à repenser notre fonctionnement comme notre organisation.

  

Concrètement, ça veut dire quoi ?

Il s’agit avant tout de mieux travailler ensemble. En effet, si au niveau national un travail de clarification, de structuration et de coordination s’impose, il est impératif que sur le terrain cette nouvelle organisation favorise les synergies entre structures de différents niveaux.

 

Les enjeux

Bâtir une nouvelle organisation fédérale, en cohérence avec le projet 2014-2017

  • Bâtir un nouveau modèle financier : la situation financière de la FFCV est fragile depuis plusieurs olympiades et ne permet pas de réaliser les investissements nécessaires à son développement. Cette fragilité a été accrue par différents contentieux sur les assurances. Basé sur la création de ressources nouvelles, l’instauration de nouveaux flux financiers (circuits de distribution à destination du grand public et renforcement du label) doit nous permettre de retrouver une santé et une indépendance financières.

  • Poser un nouvel organigramme : face à une concurrence très forte des autres fédérations et par le manque de ressources humaines le développement de la FFCV ne peut pas s’opérer. Une proposition de services à valeur ajoutée doit permettre d’accéder à une nouvelle phase de développement et de franchir un palier dans la hiérarchie des fédérations sportives.

  • Refondre le site Internet : rénover un site Internet vieillissant et coûteux et proposer la licence en ligne. Pour se rapprocher de ses membres et pour générer de la croissance la FFCV souhaite disposer d’une vitrine dans toute la diversité de ses disciplines et de ses pratiquants mais également d’un levier de développement et de simplification administrative.

 

Densifier les liens entre la fédération, les ligues et les comités départementaux

  • Redéfinir le périmètre des responsabilités de chacun : fédération, ligues, comités départementaux et clubs notamment dans le domaine de la formation et du label.

  • Mieux intégrer les ligues et comités départementaux dans le projet fédéral et traduire le projet fédéral aux niveaux régionaux et départementaux. Assurer plus d’interactivité entre toutes ses instances.

  • Maintenir la présence de la FFCV dans les territoires : pérenniser les organes déconcentrés, soutenir la mutualisation des moyens entre structures, développer les clubs, consolider les équipements existants.

  • Donner une place nouvelle à l’échelon régional et départemental en fonction des territoires.

 

Rapprocher la FFCV des pratiquants y compris à titre individuel

  • Redéfinir l’offre aux pratiquants, attractive pour le plus grand nombre.

  • Faire du site Internet un véritable portail de services et de conseil : offres de pratique, où, quand, comment.

 

Nos ambitions dans l’action

AMBITION 3 : Améliorer la coordination entre le siège fédéral, les agents de développement et les élus fédéraux des territoires avec la mise en place du séminaire FFCV annuel afin de permettre les échanges, la mutualisation d’expérience  en valorisant les bonnes pratiques pour le déploiement du projet fédéral.

AMBITION 5 : Favoriser les activités de loisirs non compétitives, structurer les bassins de pratique pour proposer aux licenciés une offre attractive de pratique complémentaire et structurante pour les écoles de char à voile dans les clubs, notamment en préparant les pratiquants loisir au brevet du pilote avec comme support le “livret du pilote”.

AMBITION 6 : Adapter nos outils et notre communication pour renforcer le nouveau positionnement fédéral pour répondre aux besoins des pratiquants quel que soit leur âge et leur sexe, en pratique de loisirs sportifs, de santé, de découverte.