Certificat de non contre-indication

Posté le 20 Mai 2014

Les contre-indications à la pratique du Char à Voile 

Le char à voile est un sport qui se pratique en milieu naturel : le pilote est revêtu d’une combinaison, il évolue sur le sable avec du vent, de l’eau de mer, parfois de la pluie, dans une position inconfortable et avec un casque.
En dehors des risques de chute liés à la pratique elle-même, quelques éléments mécaniques présentent un certain danger : la bôme, le palonnier, l’écoute, les lignes des ailes en classe 8 nécessitent certaines précautions.

Le port du casque et de chaussures sont obligatoires, les gants et les lunettes de protection sont conseillés.
Le pilote doit aussi se protéger du froid à l’aide d’une combinaison : celle-ci le protège certes mais fait aussi office de “sauna” en empêchant la transpiration, ce qui entraîne déshydratation et augmentation de la fréquence cardiaque.
Le char à voile ne sollicite pas trop l’organisme et, en dehors de contre-indications absolues peu nombreuses, peut être pratiqué par tous. La compétition demande un examen rigoureux, de la vue  par exemple, et le certificat doit être rempli avec une attention toute particulière.

Télécharger les recommandations médicales pour le CNCI que vous pourrez présenter à votre médecin traitant lors de votre demande  ou renouvellement de licence.