Hervé PERROT champion du monde Blokart !

Posté le 06 Novembre 2018

Hervé PERROT champion du monde Blokart !

Championnat du Monde BLK 2018

CHAMPIONNAT DU MONDE BLOKART, MAJORQUE du 22 au 26 octobre 2018.

Un peu surpris lorsqu’on découvre, pour la première fois, le « terrain de jeu » où va avoir lieu le 
championnat du monde BLOKART ! 
La « piste » se trouve sur un petit aérodrome, appartenant à SANTI, que celui-ci met à disposition du 
BLOKART. 
Un espace de terre rouge tassée et retassée à grand renfort d’un rouleau compresseur, entouré de 
champs, de vignes et rien d’autres ! C’est le lieu d’entraînement des Espagnols, leur terrain de jeu 
habituel. 
Piste très rapide, pneus gonflés à « bloc » pour certains, presque 3 bars !!, ce qui a donné lieu à 
quelques explosions en « plein vol », saluées par les rires et les applaudissements des pilotes en 
stand by et des accompagnateurs. 
Le terrain n’est pas très grand mais très bien orienté par rapport au vent dominant, forcément! 
Au total 87 pilotes de 18 nationalités différentes, avec bien sur une majorité d’Espagnols.

20181106_191917 20181106_191944

Nous sommes 3 pilotes Français : Hervé PERROT en Middle Production, Jean Claude ROUVRE en 
Light Performance, et moi-même en Middle Performance. 
Nous sommes venus avec des objectifs différents du fait même de nos expériences respectives, 2ans 
pour Jean Claude, 5 ans pour moi et 14 ans pour Hervé. 
Hervé, plusieurs fois sur les podiums des championnats d’Europe et du Monde, participe à ce 
championnat pour le titre et rien d’autre ! 
Jean Claude, qui roule à la FRANQUI, a une expérience de plus de 40 ans de compétition 
internationale en catamaran, est venu pour découvrir. Quant à moi, je suis venu pour voir où je me situe par rapport aux meilleurs, avec l’objectif de me 
classer dans les 8 premiers. 
L’ambiance générale est toujours aussi conviviale, particularité du BLOKART. Enfin, conviviale, une 
fois la ligne d’arrivée franchie et à condition qu’il n’y ait pas de réclamation ! 
L e groupe Espagnol est très soudé. Ils s’entraînent beaucoup et régulièrement ensemble. Gros 
travail collectif sur le matériel. Tout est passé à la moulinette « espagnol » : lattes, pneus, 
roulements, châssis etc.… 
Ils échangent, s’entraident, se conseillent. Un vrai TEAM. 
Les Anglais forment également un groupe très soudé, avec un travail sur le matériel peut-être un peu 
moins poussé que les espagnols ? 
Les 3 français que nous sommes, avons fait « alliance » avec nos amis Belges, Nico, Etienne, Jan et 
Rémi, pour partager la tente matériel et les bons moments ! 
Le championnat d’Espagne prévu la semaine précédente a été annulé à cause des fortes pluies qui 
ont inondé le terrain. Un peu inquiets pour la suite, nous avons été surpris par la rapidité à laquelle le 
terrain a séché et est redevenu praticable avec l’aide du vent, du soleil et du rouleau 
compresseur bien sûr! 
Les « hostilités » ont vraiment commencées lundi avec un vent entre 12 à 15 nœuds, voile 5.50m. 
Pendant ce championnat nous n’avons pas eu l’occasion de sortir les autres voiles de leur sac. 
Parcours banane très rapide, avec une option départ primordiale, et « un peu tactique » lors de la 
remontée au vent suivant les options de passage de bouées (portes) où l’on pouvait perdre 2 à 3 
places ou en gagner ! 
Un peu comme au championnat d’Europe à Barcelone en 2017, mais sur une piste plus régulière au 
niveau de sa surface et un peu plus grande. 
Mardi et Mercredi même force de vent avec une manche de moins de 8 nœuds en fin de journée 
mercredi. 
Dans le groupe Middle performance les « locaux » ont largement dominés. 4 d’entre eux étaient 
pratiquement « intouchables », dont le champion et le vice-champion d’Europe 2017. Les mêmes qui 
ont gagné l’Open de France de St Brévin en 2018, Juan GALMES et Manuel CAVALLER. Très bons 
départs et très bonne vitesse à toutes les allures. Derrière nous étions 4 à peu près du même 
niveau Nico, Lauren, Bernat et moi-même. Nico après un petit temps d’adaptation a vite retrouvé ses 
repères d’ex champion du monde, mais sans jamais inquiéter les 4 premiers. 
On retrouve aux 5 premières places, 3 Espagnols et 2 Néozélandais, qui vivent à Majorque. Nico 
termine 6éme et moi 7éme. Perso je suis content de ma place, je ne pouvais pas faire mieux, pour 
cette fois ! 
Dans le groupe Light Performance, Jean Claude malgré de très bons départs et des passages dans les 
5 premiers à la bouée au vent a eu du mal à conserver sa place du fait d’un déficit de vitesse au portant. Il fait quand même une très belle place de 3 ème, qu’il n’a pas pu conserver du fait d’une 
réclamation pour le moins douteuse ! Jean Claude termine 8 ème au classement général.

Dans le groupe Middle Production Hervé s’est battu comme un « beau diable » contre 2 Autrichiens 
dont un vice-champion d’Europe en Production middle et un vice-champion d’Europe Production 
Heavy, et des Australiens qui n’étaient pas venus pour faire du tourisme dont, une championne du 
monde en titre en Production light et un médaillé de bronze au dernier championnat du monde en 
Performance Middle, et bien sur les Espagnols habitués au terrain 
Hervé qui a participé à 6 championnats d’Europe et 2 championnats du monde, avec un podium à 
chaque fois, malgré des départs pas toujours réussis, largement compensé par sa vitesse et ses 
trajectoires parfaites, a dominé dès le début du championnat. Il gagne 12 courses sur 15. 
Il remporte enfin le titre de champion du monde de Middle Production, devant un espagnol et une 
australienne, après 14 ans de persévérance, sans jamais rien lâcher ! 
Bravo Hervé tu l’as bien mérité ce titre !

20181106_192022 20181106_192047 20181106_192114

Il ne te reste plus qu’à remporter le titre de champion d’Europe en 2019 à St BREVIN et la boucle sera 
bouclée ! Tu pourras enfin te consacrer au performance. 
Bernard F441

 

Retour aux Actualités